____________________________________________________________________________________________________

Mérite Maritime à titre posthume

 

 

Condition d'attribution

Art. 11. - Par dérogation aux obligations de l'article 10 du présent décret, et à titre exceptionnel, les officiers et commandeurs de la Légion d'honneur peuvent être promus directement aux grades correspondants dans l'ordre du mérite maritime sans avoir à justifier du stage dans les grades inférieurs. Les services exceptionnels nettement caractérisés dans le domaine maritime, en particulier les actes d'héroïsme et de dévouements accomplis en mer, peuvent dispenser des conditions de durée de service, sous réserve expresse de ne franchir aucun grade. La croix du Mérite maritime peut être conférée à titre posthume.

 

La décoration à titre posthume a été abordée au cours d'un Conseil d'Administration. Lors du Congrès de Brest, le Président Berthou nous a lu la réponse de l'Amiral Philippe Roy Vice-président du conseil de l'ordre.

Vous m'avez indiqué récemment que certains présidents de section et adhérents souhaitaient que soient précisées les conditions dans lesquelles une personne peut être décorée du mérite maritime à titre posthume, en mettant en avant, notamment , l'avantage qu'il y aurait à ce que cette distinction, qui marque la reconnaissance du gourvernement, puisse être présentée lors des obsèques.

Le décret du 17 janvier 2002 dispose, dans son article 11 qui traite des cas exceptionnels, que: "La croix du Mérite Maritime peut être conférée à titre posthume".

Cette disposition a été prise pour pouvoir distinguer notamment les mérites d'une personne ayant, au sacrifice de sa vie, accompli un acte d'héroïsme ou de dévouement en mer.

Dans l'article 5 il est également précisé que: " .. le conseil de l'ordre... délibère... sur les nominations et les promotions dans l'ordre...".

Le rapprochement de ces deux articles, qui restent dans l'esprit des textes fondateurs de 1930, apporte je pense les éléments de réponse à la question posée.

Ainsi il ne me paraît pas possible qu'une nomination ou une promotion puisse être prononcée sans consultation du Ministre, Président du conseil de l'ordre, et sans l'avis du conseil de l'ordre.

Il faut bien comprendre que la démarche qui aboutira, ou non, à la décision de conférer la décoration, l'examen des mérites ne peut être confondu avec une urgence même motivée par le réconfort moral qu'une telle distinction peut apporter aux proches du défunt.

Dans une situation très exceptionnnelle rien n'interdit naturellement au Ministre de mettre en place très rapidement, s'il le juge utile, une consultation du conseil de l'ordre.

Je pense avoir ainsi répondu aux préoccupations des adhérents.

Amiral Philippe ROY

Vice-président du conseil de l'ordre du Mérite Maritime

 

 

 

La motion concernant le Mérite Maritime à titre posthume que nous avons présenté à l'assemblée générale du congrès du Havre le 16 mai 2008 a été adoptée.

Le vice-amiral Pierre Devaux, vice-président du Conseil de l'ordre qui était présent nous a informé qu'une modification de l'article 11 était à l'étude.

 

 

 

Mérite Maritime à titre posthume

 

Le Conseil de l'Ordre du Mérite Maritime a, lors de la séance du mercredi 2 avril 2008 approuvé la nomination, à titre posthume, au grade de chevalier de l'Ordre du Mérite Maritime de Monsieur Bernard JOBARD, décédé le 17 août 2007, dans l'excercice de ses fonctions du patron du "Sokalique"

----------------------------

Mercredi 7 mai, au port du Bloscon à Roscoff, à l'issue de la journée de sensibilisation à la sécurité "opération Survie 29 N" , le vice-amiral d'escadre Xavier Rolin, préfet maritime de l'Atlantique, représentant Monsieur Michel BARNIER, Ministre de l'Agriculture et de la pêche, à remis à Mme Yvette Jobard la médaille de chevalier de l'ordre du Mérite maritime attribuée à titre posthume à son époux.

 

 

La section du Finistère est à l'initiative de la proposition déposée auprès des Affaires Maritimes de Morlaix et transmise au Conseil de l'ordre. C'est le témoignage des marins du "Sokalique" paru dans "le marin" qui nous a déterminé à faire cette proposition.

La décision du Conseil de l'Ordre est une reconnaissance de l'Etat et du monde maritime au sacrifice de Bernard JOBARD pour son acte de dévouement en mer.

 

Naufrage du "Sokalique" dans la nuit du 17 août 2007

Article du marin du 24 août 2007 - Alain LE DUFF

 

 

 

Naufrage du Sokalique

La section du Finistère du Mérite Maritime et de la médaille d'Honneur des marins du commerce et de la pêche constate et regrette qu'une fois de plus, un navire impliqué dans une collision ne prend pas la peine d'alerter et de porter assistance aux marins naufragés

Les marins de l'Ocean Jasper n'ont pas respecté la traditionnelle solidarité des gens de mer.

Nous exprimons notre soutien aux marins du Sokalique et prenons part à la peine de la famille de Bernard JOBARD, le patron décédé lors du naufrage.

La section du Finistère du Mérite Maritime et de la médaille d'Honneur des marins du commerce et de la pêche souhaite que le gouvernement prenne toutes les dispositions en son pouvoir pour que la justice française puisse instruire le dossier jusqu'à son terme. Il est inadmissible que de telles pratiques ne soient pas sévèrement sanctionnées.

PLOUESCAT

L'église de Plouescat n'a pas pu accueillir tous ceux qui souhaitaient rendre un dernier hommage à Bernard JOBARD. La cérémonie était empreinte d'une intense émotion.

Monsieur le Président de la République accompagné de Monsieur Michel BARNIER Ministre de l'agriculture et de la pêche a déclaré:

"J'ai voulu être là pour manifester la solidarité de la Nation à l'endroit du monde de la pêche"

"Je ferai tout pour obtenir le dépaysement du procès"

-------------

En visite à Roscoff le 23 novembre, Monsieur Michel BARNIER, Ministre de l'Agriculture et de la Pêche a déclaré que le procès se tiendrait en Bretagne.

 

 

 

"Le Marin" du 14 mai 1965 relate la décoration à titre posthume (decret du 30 avril 1965) de Monsieur François Fabiani officier radio-électricien du "Douala" de la compagnie Cyprien Fabre qui a fait naufrage le 21 décembre 1963 au large de Terre-Neuve.

 

< Haut de page

Retour Page principale

 

Site Meter

contact@merite-maritime29.org